Une fois n’est pas coutume, évoquons aujourd’hui un objet très laid. Un objet tel que la pochette affreuse de The Gift, le prochain disque de la très antipathique Susan Boyle, vieille fille anglaise devenue vedette (je rechigne à lui accoler le mot star, faut pas pousser quand même) lors de la saison 3 de Britain’s Got Talent. J’ai bien peur que le contenu soit aussi moche que le contenant. Je pense même que ce sera une vraie purge, il n’y a qu’à entendre la reprise assassine que mémère a fait de l’admirable Perfect Day de Lou Reed !

Allez, je vous la glisse ici ma dépression graphique du jour que les plus blagueurs d’entre vous pourrons se procurer en novembre. Vous remarquerez l’étoile ultra bright qui vient contrebalancer le sourire ultra coincé de la mamie écossaise…

susan boyle the gift

Vous aimerez aussi :