Alizée Meurisse pen knifeAlizé Meurisse aura 25 ans demain. Je l’ai découverte écrivain avec Pâle Sang Bleu, son premier roman paru en 2007 (Éditions Allia). Mais dès le 18 mars c’est la photographe et la peintre qui sera révélée à la galerie Nuke.

L’exposition est intitulée Pen Knife et se déroula jusqu’au 30 avril 2011.

Voici un fragment de ce que dit Gérard Berréby (fondateur des éditions Allia) du travail de sa protégée :

“Alizé Meurisse fait feu de tout bois. Dessin, peinture, coulures, giclures et que sais-je encore, interfèrent sur ces toiles grand format, prêtes à engouffrer le spectateur. Du travestissement au sacrilège. La profanation est à l’œuvre dans la série des monstres sacrés, et ailleurs. Car, quand Alizé Meurisse n’écrit pas Roman à clefs ou Pâle sang bleu, d’un coup de ciseau rageur elle annihile le paragraphe du premier au dernier mot. Et ce n’est pas terminé car elle s’absout in extremis en intégrant dans ses toiles du texte. Satanés mots qui ne lui échappent pas, pais s’utilisent autrement. Au-delà de l’utilisation directe de l’iconographie pornographique nous voyons émerger sous nos yeux écarquillés la peinture comme un acte pornographique” (extrait de La peinture comme acte pornographique).

Vous aimerez aussi :