Le magazine mêle deux mondes dans son numéro daté du 30 septembre : la Syrie et une série à succès.

Walter White, père de famille reconverti dans la fabrication de méthamphétamine bleue, surpris de trouver dans son laboratoire un Bachar el-Assad en pleine cuisine, c’est ce que montre l’image qui illustre la prochaine couverture du New Yorker. C’est le graphiste Barry Blitt qui en est l’auteur de ce mashup combinant actualité internationale dramatique (l’emploi de gaz toxique en Syrie) et œuvre artistique télévisuelle (l’excellente série Breaking Bad).

C’est une très bonne idée puisque Walter White et Bachar el-Assad sont les deux petits chimistes dont on parle le plus actuellement. Le premier quittera la scène à la fin du mois, lors d’un final très attendu. Quant au second, il devrait conserver son rôle pour un moment encore. Malheureusement.

couverture The New Yorker du 30 septembre 2013

Vous aimerez aussi :