Les lecteurs du Time avaient choisi Julian Assange, mais  les journalistes du magazine ont décidé que ce serait Mark Zuckerberg...